Une ville de jeunes qui ont de l'avenir,
dans un territoire d'avenir !

Nous souhaitons co-écrire avec vous le prochain mandat municipal qui s’articule autour d’un projet, d’un programme. Ce projet est participatif et évolutif. Il se construit avec les premiers intéressés, les usagers de la ville, VOUS ! Ce qui a été vrai pendant les six dernières années, doit l’être également dans l’élection municipale du dimanche 23 mars.

Nous faisons le choix de l’avenir, des droits nouveaux pour l’autonomie de tous les jeunes. Nous souhaitons que le mandat 2014/2020 donne la priorité à la jeunesse.

L’arrivée de jeunes enfants, notamment par l’augmentation des naissances, et la réalisation de nos projets urbains nécessitent de créer une crèche, et deux groupes scolaires (l’école des poètes sur le plateau et une autre sur le centre ville). L’accès aux 2 ans à la maternelle, et l’accueil des enfants de moins de deux ans à la crèche ou au près des assistantes maternelles sont une priorité du prochain mandat. Avec le conseil général, il faudra également concevoir un nouveau collège intercommunal avec Choisy.

Nous le savons l’adolescence et le passage à l’âge adulte sont des moments de plus en compliqué pour les jeunes eux mêmes comme pour les parents et la société en générale. Les jeunes sont plus touchés par le chômage, la précarité, la violence, le suicide, les conduites à risques… que les autres catégories d’âge.

Aujourd’hui, les services municipaux, comme les différentes structures chargées spécifiquement de les aider comme le CIO, l’éducation nationale, la mission locale Viva, le planning familial, ne sont pas toujours à la hauteur de la tache. Avec les jeunes eux-mêmes, leurs proches, les différents techniciens nous voulons refonder totalement notre politique jeunesse.

L’objectif est clair : permettre à chaque jeune de réussir sa vie avec sa ville. La réussite est l’épanouissement de chacune et chacun dans le domaine de son choix.
Nous avons des potentialités inexploitées sur notre territoire dans les domaines de la formation, de l’emploi, de la recherche, de la culture, de toutes les cultures, du sport.

Nous savons bien que plusieurs jeunes connaissent un mal être. Nous candidatons pour recevoir sur la commune un point écoute ou une maison des adolescents pour les aider et aider leurs parents.

Nous souhaitons que chaque villeneuvois soit fier d’habiter sa ville, de l’aider si besoin. Cette démarche n’est pas qu’en sens unique. Nous souhaitons également que chacune et chacun se demande en quoi il peut être utile pour sa ville. Nous mettons à disposition autour de projets individuels ou collectifs notre carnet d’adresse pour les réaliser.
Cela peut être au niveau de la commune, comme sur le territoire du grand Orly, du département, de la région, comme au niveau national ou international. En échange chaque jeune aidé, prend l’engagement de faire connaitre ce qu’il a fait et d’aider un ou plusieurs autres jeunes à son tour. Ainsi une chaine humaine des réussites pourraient se créer.

Nous souhaitons profiter de ce mandat pour transformer les services municipaux y compris celui de la jeunesse pour inscrire la priorité jeunesse dans les actes.

Nous voulons également candidater sur des grands projets d’avenir. Ainsi, en lien avec l’aéroport d’Orly, nous pensons que notre territoire mérite d’accueillir une grande école des métiers de l’aéronautique. Avec la RATP et la SNCF, nous avons la place dans le Triage pour accueillir un laboratoire de recherche sur le fret, une école de formation des métiers du rail comme le préconise la région. Notre lycée va recevoir un internat. Nous veillerons que celui-ci financer par la Région bénéficie de l’Education nationale du personnel adapté et conséquent pour fonctionner. Nous pensons que le Lycée Arago peut aussi recevoir des classes Préparatoires, des formations spécialisées et qualifiantes dans le domaine de la sécurité civiles en lien avec le Gfi du forts des pompiers.

Nous pensons qu’il faut avoir de l’ambition pour notre territoire en recherchant des interconnexions avec l’aéroport d’Orly, le MIN de Rungis ou le port de Bonneuil. Nous voulons profiter de notre emplacement géographique pour créer de l’emploi local et profiter des créations d’emplois dans les villes voisines.

Voir les messages


Mon avis, je propose :


Tous les champs indiqués dun * doivent être complétés.
 
 
 
 
 

Veuillez recopier le code :
...

 

AGENDA

Mai 2022
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5